• Ils font l'Union

Le 20 janvier 2014

L’évaluation en continu

L’Union utilise, depuis 2012, des indicateurs de suivi pour vérifier que ses stratégies du développement durable sont les bonnes et pouvoir les ajuster si nécessaire.


L’Union s’est dotée en 2010 d’un référentiel dynamique de développement durable pour fixer ses grandes ambitions, stratégies et moyens à mettre en œuvre sur les 15 années de son aménagement. Ce document est dynamique, c’est-à-dire susceptible d’évoluer en fonction des règlementations, opportunités et avancées techniques.

Des indicateurs par projet et au global

Ajuster les stratégies d’accord, mais dans quel sens ? Pour voir clair dans la complexité, les acteurs de l’Union ont missionné en 2012 un bureau d’études techniques qui a mis au point des outils de suivi. Grâce à ces indicateurs, il est possible de suivre l’évolution de la consommation d’un bâtiment, la quantité de surfaces plantées, la surface des toitures... En somme, on dispose là d’un carnet de bord projet par projet et d’un baromètre de développement durable à l’échelle de l’Union.

Référentiel de développement durable : une version 2 au printemps 2014

C’est aussi grâce à ce travail de suivi et d’évaluation en continu que les acteurs de l’Union établiront la version 2 du référentiel de développement durable au printemps 2014. Les données obtenues vont en effet permettre de voir ce qui a été fait et ce qu’il reste à faire en matière de biodiversité, de traitement des déchets et de la pollution ou de mobilité, et de formaliser pour les quatre prochaines années les objectifs et engagements partagés.

 

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le référentiel dynamique développement durable.